dossou confiteor kokovi

dossou confiteor kokovi

galerie CONFITEOR


Follow this member



1-Apres tout ces temps de formation de gauche à droite, des années de travail acharné et de recherche assidues, mon permis de m’affranchir de la technique pour laisser libre cour a une inspiration généreuse est devenu une évidence irrésistible. Depuis, les supports me parlent ; et à chaque support ses larmes de peintures.
Ma peinture est comme une respiration, un souffle puissamment renouvelé par une source intérieure. Chaque motif, chaque larme de peinture naît d’une interrogation de la matière qui fait la texture de la toile. Chez moi, matière et symbole se conjuguent pour dire ce qui n’est pas manifesté et qui néanmoins existe dans la permanence au-delà des formes, au-delà du regard. Seul compte la force du message voilé dans la complexité des signes et symboles qui portent témoignage de la culture africaine.
Ces tableaux envoyés sont en acryliques sur toile.
2-Depuis la nuit des temps il est donné à tout un chacun d’avoir des projets ; pour ce faire une logique détermine mes créations, le voyage dans les réalités de la religion traditionnelle et de la vie quotidienne des humains notamment l’injustice, l’inégalité sociale à laquelle je suis particulièrement sensible (A CESAR CE QUI EST A CESAR ET A DIEU CE QUI EST A DIEU) L’immortalisation des rites en disparition et la réconciliation ne sont pas du reste ; tout ceci constitue pour moi le moyen le plus adéquat d’assurer la renaissance des valeurs culturelles face à l’envahissement de nouvelles sectes venues, comme toujours, de nul part et de toute part pour nous convaincre de mettre en veilleuse nos valeurs traditionnelles. Je suis constamment a la recherche de cette profondeur dans l’humain et de cette liberté de circuler d’où cette profondeur et lumière dans mes toiles.
3-Je suis un entonnoir tout sujet qui rentre en moi a une place et il ne reste à moi de l’exprimer soit en imaginaires, oniriques ; figuratifs ou abstraits voir le mixte ; seul les ACTHANDILA « retour à l’authenticité » de monde déchiré que je couds m’identifie dans mes créations.