fabrice Daluseau

fabrice Daluseau


Follow this member



Tes débuts en peinture, Fabrice ?
Mon dieu! mon premier tableau à la vraie huile (!) date de 1970 ...
Comment as tu eu "la révélation "?
Un prof de dessin en troisième. Jusque là j'étais un maître des monochromies maronasses. un jour pas comme un autre, Jim la gouache, sobriquet du prof sus mentionné m'a expliqué la peinture en trois phrases :
tout commence par un dessin / il faut contenter l'oeil / on applique jamais une couleur pure
Et, v'lan, c'était parti ! ensuite j'ai pris des cours de dessin classique ....
Et, tu t'es lancé ?
Pas du tout ! Nous étions dans les 70' : j'ai croisé Dado, Ben, grâce à un ami ( graveur tailledussier) Alain Controu.... mais nous étions dans les années "fric", j'ai donc choisi le business... sans jamais, en OFF, lâcher couteaux et pinceaux
Et ?
Et, la vie.... jusqu'au jour ou te reviens la chanson de Souchon : "tu la voyais pas comme ça ta vie, petit caporal de centre commercial" ... alors tu balance à peu prés tout et tu y vas !
ET,et ?
58 ans, vie rurale dans un bourg de 1100 âmes en Haute Loire .... et peinture au quotidien
Des oeuvres remarquables ?
Toutes, bien sûr ! Non , 23 fresques dans un hôtel en 2003, et puis les toiles que m'achète mon super réseau ( sous la torture ...)
Merci
On boit un coup, Jack avec glace ?

Tes débuts en peinture, Fabrice ?
Mon dieu! mon premier tableau à la vraie huile (!) date de 1970 ...
Comment as tu eu "la révélation "?
Un prof de dessin en troisième. Jusque là j'étais un maître des monochromies maronasses. un jour pas comme un autre, Jim la gouache, sobriquet du prof sus mentionné m'a expliqué la peinture en trois phrases :
tout commence par un dessin / il faut contenter l'oeil / on applique jamais une couleur pure
Et, v'lan, c'était parti ! ensuite j'ai pris des cours de dessin classique ....
Et, tu t'es lancé ?
Pas du tout ! Nous étions dans les 70' : j'ai croisé Dado, Ben, grâce à un ami ( graveur tailledussier) Alain Controu.... mais nous étions dans les années "fric", j'ai donc choisi le business... sans jamais, en OFF, lâcher couteaux et pinceaux
Et ?
Et, la vie.... jusqu'au jour ou te reviens la chanson de Souchon : "tu la voyais pas comme ça ta vie, petit caporal de centre commercial" ... alors tu balance à peu prés tout et tu y vas !
ET,et ?
58 ans, vie rurale dans un bourg de 1100 âmes en Haute Loire .... et peinture au quotidien
Des oeuvres remarquables ?
Toutes, bien sûr ! Non , 23 fresques dans un hôtel en 2003, et puis les toiles que m'achète mon super réseau ( sous la torture ...)
Merci
On boit un coup, Jack avec glace ?

beau comme un Dieu !!

Gallery