LaquedeChine

LaquedeChine

Peinture à la Laque de Chine


Follow this member



Technique millénaire qui nous vient, comme son nom l’indique, de l’Extrême Orient, la laque de chine n’a été connue et appréciée que très tardivement en Europe.

Ce n’est en effet qu’au début du 17è siècle que les premières œuvres ont été importées en Occident par les marchands Espagnols et Portugais faisant commerce à Macao et à Manilles.

La laque de Chine connut dès lors un succès croissant et la reine Marie-Antoinette en rassembla une collection considérable, conservée au Louvres, mais c’est l’exposition universelle de Vienne en 1873 qui consacra sa popularité.

La technique de la laque de chine a l’avantage de s’adapter à des supports très variés : bijoux, objets décoratifs, pièces de mobilier, tableaux etc.

Sa mise en œuvre demande cependant un travail long et minutieux. Pour obtenir les motifs dorés et brillants, sur le fond noir qui caractérise cet art, de multiples étapes sont nécessaires : préparation du support, superposition de plusieurs couches de laque, ponçages intermédiaires et lissage…

Au-delà des motifs orientaux traditionnels, la laque de Chine permet, en outre à l’artiste, d’explorer toutes les ressources de l’abstraction, qui s’accommode parfaitement de sa palette alliant chaleur des couleurs et fraîcheur de la laque.

Gallery